Vacances d’été sous les tropiques : protéger son bébé des piqûres d’insectes

Les insectes comme les moustiques et les tiques peuvent faire tomber à l’eau les joies des vacances, surtout si c’est votre bébé qui en est la victime. Car, en effet, ces petites bestioles sont les vecteurs de maladies inattendues. Le plus important c’est de prévenir les piqûres et de s’informer sur les solutions à adopter.

Les bons gestes à adopter pour éviter les piqûres d’insectes

Comme il est dit fréquemment, il est mieux de prévenir que de guérir. Cette expression prend tout son sens dans la prévention d’une piqûre d’insecte dans un pays tropical, sur le bébé. En effet, éviter les piqûres d’insectes pendant les vacances évitera bien des tracas et d’éventuels trajets pour consulter un médecin. Ainsi, on peut protéger la peau de son enfant à l’aide de produits naturels aux huiles essentielles sous forme de spray conseillé par un spécialiste de la phytothérapie. Parmi ces produits, il y a également les sprays répulsifs contre les insectes. Pourtant, certains produits à base de DEET ne conviennent pas aux bébés, de même que les produits à base d’huiles essentielles pures. Préférez les autocollants à la lavande ou à la citronnelle.

Toutefois, quelques gestes préventifs simples peuvent suffire, comme protéger le bébé sous une moustiquaire. Plusieurs types de moustiquaires existent sur le marché, notamment celles adaptées pour les lits ou pour les poussettes pour les petits. En se promenant dans les rues de votre destination de vacances, mettez-lui des vêtements à manches longues de préférence. Sachez que les moustiques sont attirés par les couleurs vives. Il est donc mieux que votre enfant porte des habits aux couleurs plus ternes. Vous pouvez également opter pour les crèmes répulsives. D’autres petits gestes anodins peuvent aussi prévenir une piqûre d’insecte sur le bébé, comme la pose de diffuseurs électriques dans les chambres à coucher, essuyer la bouche du bébé pour éviter que cela attire une guêpe, et ne pas lui mettre des produits trop parfumés qui attirent les insectes. Pendant les séances de pique-niques, ne laissez pas votre bébé sur l’herbe pour qu’il ne soit pas piqué par les aoutats. Mettez-le toujours sur une serviette ou une couverture. Enfin, il serait mieux d’éviter de se promener dans les endroits où il y a potentiellement beaucoup d’insectes, comme les marais par exemple.

Sans titre

Conseils pour soulager les douleurs et les démangeaisons

Si les préventions naturelles ou courantes ne peuvent pas éviter les piqûres, voici quelques conseils à suivre si des piqûres surviennent tout de même. Encore une fois, vous pouvez utiliser les produits à base d’huiles essentielles. Toutefois, certains ne conviennent pas à la peau du bébé. Le mieux est ainsi de préférer les solutions naturelles. Vous pouvez notamment utiliser l’argile verte comme produit antiseptique et antibactérien. Elle est à utiliser en cas de piqûre d’abeille ou de guêpe. Pour ces mêmes insectes, on peut également essayer de retirer doucement le dard et d’appliquer sur la zone piquée une compresse avec de l’eau glacée. N’oubliez pas de désinfecter la zone de la piqûre avant cette opération. Le vinaigre de cidre peut également être utilisé. Il peut surtout neutraliser l’action du venin. D’autres produits naturels peuvent également soulager les douleurs et les démangeaisons, notamment le citron, la feuille de plantain, l’oignon, les feuilles de basilic ou de lavande. Pour les piqûres de fourmi, mélangez avec ces produits un peu d’ail écrasé.

 

Laisser un commentaire