Crèche ou nounou ?

Assurer la garde de son ou ses enfants pendant les heures de travail est un défi pour chaque parent quand c’est pour la première fois. Il y a plusieurs solutions proposées et les deux principales sont la crèche ou l’assistante maternelle. Mais, laquelle convient ?
Pour répondre à cette question, il faut considérer les avantages et les inconvénients liés à chacune de ces solutions.

Crèche et apprentissage à la vie collective

Les crèches sont des lieux où sont accueillis les enfants ayant jusqu’à l’âge de 3 ans et en général de 7 h 30 à 19 h. Dans les crèches collectives ou garderies, les enfants de la même tranche d’âge se retrouvent en groupe pour mener des activités d’éveil sous la garde de professionnels.

Par contre, avec les crèches parentales, ce sont les parents eux-mêmes qui prennent soin des enfants de façon rotative. Cette dernière option est plus contraignante pour les parents. Mais, dans l’un ou l’autre des cas, l’enfant se retrouve en communauté et les risques de contagion en cas de maladie ne sont pas écartés.

Des services personnalisés avec la nounou

L’assistante maternelle agréée ou « nounou » est formée pour recevoir et prendre soin des enfants chez elle. Son travail est contrôlé par les structures compétentes auxquelles les parents peuvent avoir recours en cas de problème. Cette solution parait donc plus sécurisée.

En plus, les parents peuvent instruire les nounous par rapport aux aliments à servir à l’enfant et même aux jeux auxquels il va s’adonner. Aussi, les parents bénéficient d’horaires plus souples pour ce mode de garde. La seule crainte est au niveau du salaire. Mais, il y a des aides ou allocations dont peuvent bénéficier les parents.

Activité pour un enfant

Activité pour un enfant

Coût et aides disponibles pour la garde

Pour embaucher une nounou par exemple, il faut prévoir au moins 9 euros pour le salaire horaire. En général, le salaire mensuel minimum est de 1500 euros. Cependant, l’État (à travers les collectivités locales) et certaines entreprises accordent une prise en charge aux parents pour la garde de leurs enfants.

Ces aides peuvent atteindre 80 % du coût de la garde ou être sous forme de crédit impôt. Elles ne sont pas attribuées selon un type de garde, mais concernent toutes les solutions de gardes d’enfants.

Pour trouver une solution adaptée à son besoin en matière de garde d’enfant, il est donc important que les parents considèrent chaque solution selon les avantages et inconvénients. En plus, ils doivent visiter une crèche ou se rendre chez une assistante maternelle avant de décider d’y laisser leur enfant.

Cette première visite du lieu qui doit se faire avec l’enfant permet d’être sûr de sa capacité à s’adapter à ce milieu. Il faut surtout visiter plusieurs nounous ou crèches avant de choisir. On peut aller plus loin en posant des questions aux parents des autres enfants et aux services de la protection infantile.

Cet article a été publié dans Pratique.

Laisser un commentaire